Présentation

CongoCarteDrapeau

Les partenaires au développement en République du Congo sont résolus à harmoniser leurs idées et à communiquer plus fréquemment dans l’intérêt des communautés congolaises. Un comité de partenaires techniques et financiers est mis en place sous le leadership du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies.

Ce comité est composé de toutes les institutions, représentations diplomatiques et divers partenaires œuvrant pour le développement de la République du Congo. Le comité de partenaires tient ses réunions une fois par trimestre.

Dans le souci de renforcer la réflexion substantielle, le comité des partenaires a mis en place les groupes thématiques suivants : le groupe thématique gouvernance démocratique sous le leadership de l’Union Européenne/l’ambassade des USA et le PNUD, le groupe thématique économie et statistique sous le leadership de la Banque Mondiale et le FMI, le groupe thématique secteurs sociaux sous le leadership de l’UNICEF et l’OMS, le groupe thématique infrastructure et énergie sous le leadership de l’AFD et la Banque Mondiale, le groupe thématique Environnement et développement durable sous le leadership de la FAO et le PNUD. Ce mécanisme sert ainsi de cadre de concertation efficace pour renforcer la coordination et l’harmonisation des interventions des partenaires en République du Congo pour garantir le succès de l’aide publique au développement.

   Mandat

 

Le Système des Nations Unies appuie le Congo pour renforcer ses capacités en matière de développement. L’adoption des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) ayant servi de catalyseur à une nouvelle forme de coopération avec les Etats Membres, le Système des Nations Unies a commencé à mettre en œuvre le premier processus de programmation conjointe, au travers du Plan Cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF2009-2013) en collaboration avec les autorités nationales et des partenaires au développement. Le deuxième UNDAF 2014-2018 en cours d’exécution porte sur trois domaines à savoir : Gouvernance, Développement social inclusif et Développement durable et environnement.Au Sommet sur le développement durable le 25 Septembre 2015, les États membres de l'ONU ont adopté un nouveau programme de développement durable, qui comprend un ensemble de 17 objectifs mondiaux pour mettre fin à la pauvreté, lutte contre les inégalités et l'injustice, et faire face au changement climatique d'ici à 2030.

 

Quelques réalisations majeures du système des Nations Unies au Congo

  • 1999 à 2004 : appui humanitaire multisectoriel et à grande échelle en faveur des populations congolaises affectées par les conflits : mobilisation accrue des ressources internationales, nutrition, santé, protection, eau et assainissement et un appui dans la mise en œuvre des activités génératrices de revenu à plus de 10 000 jeunes dans la zone post-conflit ;
  • 1999-2003 et de 2005-2010 DDR : Désarmement, Démobilisation et Réintégration des milliers d’ex-combattant dans l’ensemble du Pays et principalement dans les départements du Pool, Niarri, Bouenza, Lekoumou et la Cuvette ;
  • Cantines scolaires qui ciblent 132 500 enfants dans les Plateaux, le Pool, la Bouenza, la Lékoumou, la Cuvette et la Likouala dans un peu plus de 800 écoles.
  • Mars à décembre 2012 : Appui humanitaire multisectoriel du système des Nations Unies en réponse à la tragédie du 4 mars 2012 : mobilisation des ressources internationales, mise en place de sites, santé, nutrition, eau et assainissement, protection etc.  

Visite des Secrétaires Généraux des Nations Unies en République du Congo

  • 1988 : Javier Perez De Cuellar
  • Mars 2005  Kofi Annan
  • Janvier 2006 Ban Ki-Moon

   UNCT

L’Equipe-pays du Système des Nations Unies en République du Congo comprend:


- Bureau du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies
- Banque mondiale
- Centre d’Information des Nations Unies (CINU)
- Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO)
- Fonds international de développement agricole (FIDA)
- Fonds monétaire international (FMI)
- Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR)
- Organisation internationale de la migration (OIM)
- Organisation mondiale de la santé (OMS)
- Programme commun des Nations Unies sur le VIH-SIDA (ONUSIDA)
- Programme alimentaire mondial (PAM)
- Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD)
- Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO)
- Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA)
- Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF)

BUREAU REGIONAL
- Organisation mondiale de la santé (Bureau régional de l’OMS/Afrique)
- Bureau International du Travail (BIT)
- Centre régional des Nations Unies pour les droits de l’homme et la démocratie en Afrique centrale


Plus d'informations sur le site du CINU Brazzaville

   Charte des Nations Unies

La Charte est l'instrument constitutif de l'Organisation des Nations Unies. Elle fixe les droits et les obligations des États Membres et porte création des organes et des procédures. Convention internationale, elle codifie les grands principes des relations internationales, depuis l'égalité souveraine des États jusqu'à l'interdiction d'employer la force dans ces relations. Le Préambule de la Charte des Nations Unies exprime les idéaux et les buts communs de tous les peuples dont les gouvernements se sont réunis pour former l'Organisation des Nations Unies. La Charte peut être amendée à la suite d'un vote à la majorité des deux tiers des membres de l'Assemblée générale, avec ratification par les deux tiers des membres de l'Organisation, y compris les cinq membres permanents du Conseil de sécurité. En 1945, les représentants de 50 pays à la Conférence des Nations Unies sur l'organisation internationale se sont rencontrés à San Francisco pour élaborer la Charte des Nations Unies. Ils prirent pour base de leurs travaux les propositions rédigées entre août et octobre 1944 à Dumbarton Oaks (États-Unis) par les représentants de la Chine, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'URSS. La Charte fut signée le 26 juin 1945 par les représentants des 50 pays; la Pologne, qui n'avait pas été représentée à la Conférence, la signa plus tard, mais elle fait néanmoins partie des 51 États Membres originels.

 


charter

   Histoire

Document sans nom

 

Coopération Nations Unies/ République du Congo

 

  • L’Organisation des Nations Unies a vu le jour le 24 octobre 1945 avec l’entrée en vigueur de sa charte.
  • La République du Congo adhère à l’Organisation des Nations Unies le 20 septembre 1960, un mois après l’indépendance du pays.
  • Bien avant l’indépendance, le Bureau Régional zone Afrique de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS/AFRO) a été installé le 20 août 1952 au Congo à l’époque en encore territoire français.
  • Le Système des Nations Unies en République du Congo comprend 16 agences et Institutions de Bretton Woods. Il s’agit des agences Résidentes et non Résidentes qui ont signé le plan cadre des Nations Unies pour l’aide au développement (UNDAF 2012-2016). Ces structures ont à leur tête des Représentants qui constituent l’Equipe-pays des Nations Unies placée sous le leadership du Coordonnateur Résident. L’Equipe-Pays est l’élément central de la coordination du Système des Nations Unies. Elle constitue un cadre d’échange et de décision au sein duquel sont débattues des questions se rapportant à l’administration, à la gestion, aux politiques et stratégies de développement et la coordination de l’aide au développement et l’action humanitaire.
  • Les actions de développement du système des Nations Unies sont régies par le Plan Cadre des Nations Unies pour l’Aide au Développement (UNDAF 2014-2018) ;
  • La préparation aux urgences est régie par un Plan de Contingence, actualisé chaque année.
Les entités des Nations Unies au Congo sont:
  • Banque Mondiale. Le Congo devient membre de la Banque Mondiale le 10 juillet 1963. Le premier financement intervient le 2 janvier 1967 dans le projet Potasse. Depuis lors 51 projets ont été financés au total. Le 1er juillet 1988 ouverture du Bureau de la Représentation. La stratégie de Partenariat Pays 2013-2016 est adaptée le 1er Novembre 2012  par le Conseil d’Administration de la Banque mondiale. Le portefeuille actuel compte 11 projets actifs.
  • Le Fonds Monétaire International (FMI) a ouvert ses portes en Mars 2006, suite à l’atteinte par le Congo du point de décision et à son éligibilité à l’initiative Pays Pauvre Très Endetté (PPTE). Le pays a abrité un bureau du FMI entre 1995-1997 dans le cadre du programme structurel renforcé (FASR).
  • Fonds des Nations Unies pour  la Population (UNFPA) débute ses interventions en 1972 avec des appuis majeurs dans l’organisation du Recensement Général de la population et de l’habitat de 1974 et celui de 1984. L’accord d’établissement confirmé en 2008. Ses activités portent sur Santé de la reproduction, VIH/SIDA et Santé de la reproduction des adolescents et Jeunes, Promotion de l’équité et de l’égalité entre les sexes, Population et développement.
  • Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD). Etabli le 23 octobre 1976, il a pour mission d’appuyer les efforts de développement du gouvernement et de promouvoir le développement durable à travers le renforcement des capacités, des services conseils, des partenariats solides et l’appui à l’exécution nationale. Ses activités portent sur  la Lutte contre la Pauvreté, l’Appui à la Bonne Gouvernance puis l’Énergie et la Gestion durable de l’Environnement.
  • Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO). Etabli le 14 Février 1977, elle a pour objectifs stratégique appuyer le gouvernement dans la formulation et la mise en œuvre des politiques agricoles et de développement rural et de protection durable de l’environnement pour atteindre la sécurité a alimentaire et nutritionnelle. Appuie entre autres, le projet Recensement Général de l’Agriculture en cours.
  • Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est au départ un Bureau de la Coordination des activités de l’OMS au Congo, dirigé par un cadre du ministère de la santé entre 1976-1984. Est devenu Bureau de la Représentation de l’OMS au Congo en 1985. Son programme de coopération technique est centré principalement sur l’amélioration des performances du système de santé ; la réduction de la charge de la morbidité et de la mortalité ; la préparation et la réponse aux situations d’urgence ; le développement de partenariats stratégiques.
  • Centre d’Information des Nations Unies établi le 20 Juin 1983. Il comprend une bibliothèque de référence des Nations Unies, un cybercafé et une vidéothèque qui enregistrent environ 10.000 visiteurs par an. Sa mission est de communiquer sur  l'ONU, ses Agences, leurs thèmes et activités afin d’aider à la réalisation des objectifs de l’Organisation. Met en contact les médias locaux avec la Radio des Nations Unies. Organise des activités d’information du public.
  • Programme Alimentaire Mondial (PAM) a connu une présence en deux phases 1968-1994 et Janvier 2000 jusqu’à ce jour. Il mène les activités ci-après :
    - Les cantines scolaires ciblent les écoliers dans les départements du Congo
    - Filets de sécurité alimentaires qui cible les personnes vulnérables
    - Nutrition est axée sur la prévention de la malnutrition chronique et le traitement de la malnutrition au niveau des personnes vivant avec le VIH et la Tuberculose, les femmes enceintes et allaitantes puis les enfants de 6 à 23 mois
    - Préparation à la gestion des catastrophes et les urgences.
    - Appui nutritionnel aux réfugiés dans la likouala
  • Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF) a commencé ses opérations en 1964, contribue à la reconnaissance, au respect et à la réalisation des droits des enfants, des femmes et des adolescents, à la survie, au développement harmonieux et à la protection contre les fléaux majeurs (VIH /SIDA, paludisme, la malnutrition). Il fait la promotion des droits des populations autochtones. Les violences et les discriminations,  la survie de la mère et de l’enfant, Éducation, la protection et l’inclusion.
  • Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR) est présent au Congo depuis  1984. Bureau de Liaison élevé en Représentation, le 15 janvier 2003. Sa mission est de faciliter le retour des réfugiés dans leur pays d’origine ou d’aider à l’intégration de ceux qui le veulent avec l’accord du gouvernement.
  • Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO) installée le 18 mars 1997, elle apporte un appui technique et financier à la réforme du système éducatif congolais (enseignement général primaire, secondaire et universitaire, technique et professionnel). Elle travaille à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine naturel et culturel (matériel et immatériel) congolais à travers la ratification des Conventions et la mise en œuvre des projets (FESPAM, inscription des sites au patrimoine mondial).  Fait la promotion de la diversité des expressions culturelles en République du Congo, de la culture de paix, de la tolérance, de la citoyenneté et des valeurs morales et civiques.
  • Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), installé en 2003, oriente les réponses nationales en matière de VIH/SIDA, appui le renforcement des capacités des services tant publics que privés et associatifs. Il contribue à l’élaboration des plans annuels d’activités du Secrétariat Exécutif Permanent du Conseil National de Lutte contre le SIDA ; l’installation et l’équipement du réseau des ONGs des Personnes vivant avec le VIH ainsi que leur formation en matière de gestion, planification et suivi et évaluation des projets ; la recherche de financement pour des activités du réseau et leur participation à des rencontres internationales ; l’élaboration du document du Congo au Fonds Mondial de Lutte contre le Sida, la Tuberculose et le Paludisme.
  • Organisation Internationale des Migrations (OIM) installé 15 mars 2001.Son action est articulée autour des  composantes suivantes :
    - Développement de politiques migratoires et de Dialogues inter- États;
    - Migration de travail et développement;
    -Assistance et protection aux migrants;
    - Bienêtre physique, mental et social des migrants et des communautés;
    -Gestion intégrée des frontières et l'analyse des risques;
    -Préparation à la réponse aux crises migratoires.  
  • Fonds International pour le développement de l’Agriculture (FIDA) établi le 22 février 2011 a commencé ses opérations en 1983. Son Projet de développement des filières agricoles (PADEF) couvre les dix (10) départements du pays qui comprennent 820 villages, 70 districts et 55.000 ménages. Finance 8 Projets au profit de 118,173 ménages et un coût total de $ 116.5 millions. Le Programme d’options stratégiques pays (COSOP) 2010-2014 du FIDA définit les objectifs stratégiques suivants :
    - l'accès des petits producteurs aux technologies appropriées agricoles et de pêche pour la production, le traitement, le stockage et la conservation
    - l'accès des petits producteurs aux marchés transparents pour les intrants et les produits agricoles et de la pêche pour les sous-secteurs ciblés
    - la capacité des organisations paysannes (OP) et les autorités locales à fournir des services à leurs membres et d'accroître leur participation au développement local

 Le Système des Nations Unies compte aussi quatre (4) agences non résidentes :

  • Centre pour les Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique Centrale
  • Bureau International du Travail (BIT)
  • Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI)
  • Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE)
  • Programme des Nations Unies pour les établissements humains (UNHABITAT)

Quelques réalisations majeures du système des Nations Unies

  • 1999 à 2004 : appui humanitaire multisectoriel et à grande échelle en faveur des populations congolaises affectées par les conflits : mobilisation accrue des ressources internationales, nutrition, santé, protection, eau et assainissement et un appui dans la mise en œuvre des activités génératrices de revenu à plus de 10 000 jeunes dans la zone post-conflit ;
  • 1999-2003 et de 2005-2010 DDR : Désarmement, Démobilisation et Réintégration des milliers d’ex-combattant dans l’ensemble du Pays et principalement dans les départements du Pool, Niarri, Bouenza, Lekoumou et la Cuvette ;
  • Cantines scolaires qui ciblent 132 500 enfants dans les Plateaux, le Pool, la Bouenza, la Lékoumou, la Cuvette et la Likouala dans un peu plus de 800 écoles.
  • Mars à décembre 2012 : Appui humanitaire multisectoriel du système des Nations Unies en réponse à la tragédie du 4 mars 2012 : mobilisation des ressources internationales, mise en place de sites, santé, nutrition, eau et assainissement, protection etc.  

Visite des Secrétaires Généraux des Nations Unies en République du Congo

  • 1988 : Javier Perez De Cuellar
  • Mars 2005  Kofi Annan
  • Janvier 2006 Ban Ki-Moon